Créer mon blog M'identifier

Fin de grossesse, et peur pour la suite!

Le 29 juillet 2016, 13:39 dans Forme 1

Hello tout le monde!

Voilà bien longtemps que je n'ai rien posté, moi qui avais pour ambition de reprendre une publication régulière... c'est raté!

Je n'ai pas eu particulièrement de complications, juste beaucoup de fatigue car bébichou est trèèèès actif, en mode boite de nuit tous les soirs...

Concernant le sport, j'ai totalement arrêté. A 8 mois et demi de grossesse, faire 10 minutes de marche c'est un supplice pour mon dos, malgré une super ceinture lombaire... J'ai pris 20 kilos. Pour la 1ere fois de ma vie j'ai un poids à 3 chiffres. Je déprime à mort. Je sais qu'il ne faudrait pas, mais je déprime quand même. Tous les efforts fournis avant ma grossesse envolés, en l'espace de quelques mois... c'est dur! Mais au moins bébé est en pleine santé, c'est le plus important. Je n'aurais qu'à me reprendre en main dès la sortie de la maternité, côté alimentation comme sportif (même si avant la rééducation du périnée je devrais me contenter de marcher à petites doses).

Je commence dès maintenant à faire mes plans, avec Zhomme. Objectif? Ne pas prendre trop de poids durant les 6 semaines qu'il me reste (genre si je prend 3 à 5 kilos seulement, je serais contente), puis repasser sous la barre des 100 kilos d'ici fin janvier 2017. Si j'y arrive, je pense que mon état d'esprit sera à nouveau au beau fixe pour reprendre sérieusement le sport en 2017. Si je n'y arrive pas, il faudra bien que je continue mes efforts, pas question de garder un poids à 3 chiffres!

Bonne journée à toutes!

Grossesse, sport (ou absence de), et tout ça et tout ça!

Le 2 avril 2016, 23:24 dans Forme 1

Hello les Chupettes!

J'ai plus ou moins abandonné le blog depuis un certain temps maintenant. Il faut dire qu'avec ma grossesse, entre la fatigue et les nausées, ça n'a pas été facile!

Mais je viens vous faire un petit compte rendu de mon état histoire ue vous ne m'oubliiez pas XD

Niveau alimentation c'est très très dur. Parce que depuis la fin de mes nausées j'ai faim tout le temps, et qu'à cause de ma fatigue j'ai encore plus la flemme de cuisiner qu'auparavant... pas cool du tout! Je suis à 16 semaines de grossesse et j'ai déja repris 5 kilos... cependant je ne me stresse pas à ce sujet, il me suffit de manger mieux (pas moins, surtout pas!) jusqu'à la fin de la grossesse. Maintenant que je ne suis plus en proie aux nausées ça me fait un facteur de flemme en moins.

Concernant le sport, là, je suis vraiment, mais vraiment embêtée. La sage femme qui me suit m'a vivement recommandé d'arrêter le stepper. Du coup en dehors de la marche, je suis coincée... pas de piscine pour bibi (entre le chlore qui déclenche mes crises et le fait que je ne sache pas nager, ce serait du suicide), pas de vélo non plus, le yoga n'en parlons pas (j'ai autant de souplesse qu'un hippopotame ^^)... du coup malgré ma fatigue je déborde d'énergie dont je ne sais pas quoi faire. Si quelqu'un a une idée pour moi je suis preneuse!

A part ça, bébé va bien, il commence à gigoter (particulièrement au milieu de la nuit, hein!), et est très actif d'après le gynéco. Et c'est un petit gars!

Voili voilou, c'est tout pour les nouvelles! J'essayerais vraiment de revenir vous en donner plus souvent!

A plus, les sportives!

Chers gens démotivants, allez bien vous faire F$@#*E...

Le 8 septembre 2015, 18:23 dans Forme 1

Bonjour tout le monde,

Voici un petit article tout doux (ou pas), qui traite de tous ces donneurs de leçons, démotivateurs, gens qui vous tirent vers le bas et autres personnes négatives.

Ces gens ont pour caractéristique principale d'essayer de vous pourrir l'existence, en ruinant votre confiance en vous.

Vous avez décidé de faire un régime? Ils vous diront  que vous n'avez pas besoin de ça (alors que vous êtes en obésité morbide et que cela peut vous tuer), ou bien que de toute façon vous n'y arriverez jamais... que les régimes ça ne marche pas (alors que vous essayez juste de changer d'hygiène de vie), et que vous feriez mieux d'apprendre à vous accepter telle que vous êtes (alors qu'ils seront les premiers à vous faire une remarque désobligeante si vous avez envie d'une part de pizza).

Vous avez décidez de vous mettre au sport? Ils vous diront que vous ne devriez pas faire autant d'efforts, sous couvert d'inquiétude hypocrite (alors que ça ne les dérange pas de souligner que vous êtes essouflée à chaque fois que vous montez les escaliers), et vous affirmeront que si vous faites de la musculation vous devriendrez Schwarzette au lieu de vous affiner (les idées reçues sur la muscu ont la dent dure et vous savez pertinement que sans muscu vous ne pourrez pas sculpter votre corps).

Vous décidez de passer outre leurs remarques et de vous lancer quand même? Ils passeront en mode "ATTAQUE": ils essayeront par tous les moyens de gâcher tous vos efforts à grands renforts d'invitations empoisonnées - "Viens, je t'invite... au KFC" alors qu'ils savent que vous luttez depuis un moment pour ne pas y mettre les pieds -, à coup de "il faut profiter de la vie" en vous tendant une deuxième part de gâteau, ou de "si tu forces trop tu vas craquer" tout en vous présentant le paquet de chips...

Qui parmi vous n'a pas entendu la fameuse phrase "Tu devrais t'amuser au lieu de passer autant de temps à la salle/à faire de la muscu à la maison". C'est leur oeuvre!

Sachez que parmi vos proches, tous ne vous veulent pas du bien. Ce n'est pas forcément de la méchanceté, c'est simplement que ça les emmerde de voir que votre volonté ne flanche pas là où eux sont incapables de tenir. Ca leur pourri littéralement l'existence de voir que vous réussissez là où ils échouent. Ils vous tirent vers le bas parce que ça leur apporte du réconfort, ça leur donne l'impression qu'ils vous sont supérieurs.

C'est là que beaucoup de gens vous diront de leur prouver qu'ils ont tort. Mais pas moi. Vous n'avez pas besoin de leur prouver qu'ils ont tort, vous n'avez d'ailleurs rien à leur prouver du tout. Vous ne leur devez rien. Vos choix et votre corps ne concernent personne d'autre que vous. Ignorez-les et continuez votre route. Prouvez-VOUS que vous en êtes capable. Prouvez-VOUS que malgré les difficultés vous pouvez atteindre vos objectifs. Et si jamais vous craquez, prouvez-VOUS que vous êtes capable de remonter la pente!

LA SEULE ET UNIQUE PERSONNE A QUI VOUS DEVEZ PROUVER QUELQUE CHOSE, C'EST VOUS-MÊME!

Aussi, la prochaine fois que quelqu'un vous fera une remarque sur vos choix, votre motivation, vos objectifs, regardez-le, souriez-lui et dites lui en savourant bien ces mots:

"Mais vas bien te faire f$@#*e!"

---------------------------------------------

Ce petit coup de gueule vous a été présenté par Chupee, 28 ans, toutes ses dents, motivée comme jamais et ayant fait le premier pas vers son objectif!

Voir la suite ≫